Pourquoi Méditer ?

Pourquoi Méditer ?

Depuis des millénaires, l’homme pratique la méditation pour dépasser ses pensées génératrices de stress et surmonter ses chocs émotionnels, dans le but d’atteindre la paix et la clarté de la conscience du moment présent.  La diversité des techniques, des traditions et des technologies de la méditation sont presque infinies, mais l’essence de la méditation est unique : cultiver la pleine conscience et la conscience élargie.

 

Ce sont les bienfaits ultimes et précieux de la méditation, mais c’est souvent pour bien d’autres raisons que l’on en vient à la pratiquer. Certains sur la recommandation de son médecin, pour baisser la tension artérielle, réduire le stress et retrouver enfin un sommeil réparateur. D’autres abordent la méditation cherchant un répit aux pensées douloureuses, effrayantes  ou de colère qui accaparent sans cesse leur esprit. D’autres encore en viennent  à la méditation pour trouver une plus grande compréhension de soi, pour augmenter ses pouvoirs intuitifs, ou pour améliorer sa capacité de concentration.

Il est exact de dire que le but de la méditation dépend de celui qui médite – mais il est aussi vrai que toute personne qui médite en retire des avantages profonds, que ce soit au niveau physique, mental, émotionnel et spirituel.

 

Voici quelques-uns des avantages :

 

sleeping• le soulagement du stress et de l’anxiété (la méditation atténue les effets de la réponse « lutte ou de fuite », en diminuant la production d’hormones de stress comme l’adrénaline et le cortisol)

• Diminution de la tension artérielle et l’hypertension

• Baisse des taux de cholestérol

• Optimisation de l’utilisation de l’oxygène par le corps

• Augmentation de la production de l’hormone anti-âge DHEA

• Un sommeil réparateur.

De nouvelles recherches démontrent également que la méditation restaure le cerveau. Une étude de  menée par l’Hôpital général du Massachusetts a constaté que seulement huit semaines de méditation ont, non seulement aidé les gens à se sentir plus calmes,  mais elles ont aussi produit des changements dans diverses régions du cerveau, y compris la croissance dans les domaines liés à la mémoire, à l’empathie,  la conscience de soi, et la régulation du stress.

Tags: